Amitiés Franco-Allemandes

      C’est en 1953 que le Commissaire Français de Mayence Monsieur Henry Chauchoy, sur propositions de Monsieur Albert Petitjean (Tournus) s’attache à établir des relations entre la Bourgogne et la Rhénanie-Palatinat afin de préparer la réconciliation. Les deux régions se sont réunies en amicale en Février 1957, puis en juin 1962, une décision solennelle de jumelage est signée. Le premier jumelage entre une ville bourguignonne (Mâcon) et une ville allemande de Rhénanie-Palatinat (Neustadt) voit le jour le 22 Octobre 1956. Ils seront les premiers d’une longue liste puisque sur les 160 localités bourguignonnes jumelées, 133 le sont avec leurs homologues de Rhénanie-Palatinat.

      En 1978, les premiers contacts entre les deux localités de Pierre de Bresse et de Gensingen sont établis, ils seront confortés par un accord de principe signé le 26 Juin 1979. Le 13 Septembre 1980, Jean Pareau, Maire de Pierre de Bresse, et Erich Stümpert, Maire de Gensingen, signent les chartes de jumelage dans la cour du château de Pierre de Bresse. A cette occasion un tilleul a été planté dans la cour de l’actuelle caserne des pompiers. Il représente un fort symbole puisque « le jumelage devra croitre et embellir  à l’image de ce tilleul ». C’est un an après, dans l’après-midi du 2 Mai 1981, que ce qui avait été commencé le 13 Septembre 1980 reçoit un sceau officiel avec la signature des chartes à Gensingen.